Le blog, c’est la nuit

London Eye by night

{scroll down for the English version}

Nous y voilà. Je pense qu’il était grand temps d’officialiser les choses. Des mois que j’ai des notes dans les tuyaux, sur ma liste de lecture « Croisière sur le Nil », sur mon voyage en Égypte, sur des restaurants, des livres, la burgraal quest, de jolies choses, tout simplement… Autant de choses qui sonnaient dans ma tête comme une obligation, alors que je manquais de temps et de motivation.

La mode est l’exposition de soi et de l’intime, voyez-moi donc le faire pour la première et dernière fois. Accro longtemps aux réseaux sociaux, je m’en suis doucement retirée ces derniers mois (ce qui est d’autant plus facile que j’avais supprimé il y a plus d’un an toute notification). J’ai acheté une montre, aussi. Parce que mine de rien, on choppe le téléphone, on regarde l’heure, il se déverrouille (tout seul, hein, oh là là dis donc je l’ai même pas fait exprès !), on farfouille dans les applis. Au lieu de jouer au sudoku sur une appli, j’ai réinvesti dans les cahiers. Ça a un coût mais ça fait du bien à la tête, aussi. Bref, bloguer régulièrement ne collait pas à ce décrochage digital.

Et puis il y a eu cette grosse p*te de dépression. La disparition des envies, dont celle de lire, mais la liste était longue et bien sûr bloguer m’apparaissait comme une chose insurmontable.

Grâce à des gens formidables j’ai vécu quelques trucs plutôt pas mal ces derniers mois. Remonté la pente, petit à petit. Retrouvé l’envie de lire, de peindre, de rire… Mais pas de bloguer.

Et puis pour couronner le tout il y a aussi une petite saloperie qui me pousse sur la cheville depuis déjà un certain temps et qui me pourrit  bien la vie depuis des mois. A priori c’est bénin mais je ne peux plus porter de chaussures (un truc que tous les médecins ont semblé trouver futile, mais bon, j’aimerais bien les voir se balader en tongs ou fausses Ugg Primark toute l’année), j’ai mal, je dors peu… Heureusement l’opération arrive bientôt (le 29 août. Ceux qui ont de bonnes ondes à partager, c’est le moment) et après ça, une immobilisation d’environ un mois. J’ai prévu de prendre soin de moi, lire (c’est-à-dire qu’assise toute la journée avec interdiction de marcher à part les mots fléchés et le sudoku, il n’y aura pas grand-chose d’autre à faire et j’ai déjà pas mal épluché Netflix et Amazon Prime), me faire des masques avec la fabuleuse invention de mon amie Laura Sagen The Hair Fuel (dont le crowdfunding est sur I Fund Women), dormir… Et puis après tout ça, sûrement une bonne cure de pissenlit pour me nettoyer les organes de tous ces médicaments ingérés durant des mois.

Alors voilà. Ceci n’est pas un adieu, du moins pour l’instant, mais un bel au revoir. Je laisse ouverts le blog, Twitter (@SOTTeapot) et Instagram (@somewhereovertheteapot) où je continuerai de partager sporadiquement des choses (comptez sur moi pour les pizzas et autres burgers, ou bien vous soûler avec mes derniers livres lus ou expos vues), une façon bien moins prenante que de tout mettre sur l’ordi, préparer une note, retailler les photos parce qu’il n’y a plus de place dans mon espace de stockage gratuit et que je n’ai pas les moyens de payer pour en avoir plus…

Pour me faire pardonner de mon absence prolongée et de ma disparition à venir de ce blog, je vous donne rendez-vous sur Instagram où je vais (enfin !) mettre des photos de mon voyage en Égypte et vous reparler des quelques livres que j’y avais emmenés et parfaits pour une croisière.

Bonne route à tous et merci de m’avoir suivie jusque-là,

Chloé

***

English-speaker/reader, don’t you worry. I know you’ve had to scroll quite a lot to get here, but I’ll make it shorter for you. Basically, I know I’ve been away for a while. I’ve been detoxing from social networks this year. Also, I’ve been through quite a lot, emotionally but also medically. I’ll be undergoing surgery at last on August 29th for something that has been a heck of a pain in the neck (or more accurately my left Achilles tendon) for months and I really wasn’t in the mood or even strong enough (mentally and physically) to share stuff.

So, this is good bye (for now and a while). After the surgery, I’ll be stuck at home and forbidden to walk, so I’ll be overdosing on Sudoku, crosswords and books. I’ll also be using my dear friend Laura Sagen’s The Hair Fuel, which I highly recommend (those who’d like to help her with her project, there’s a crowdfunding going on on I Fund Women).

I’ll keep on sharing books, restaurant, my burgraal quest, travels and other things on Instagram from now on (starting with some pics from my cruise in Egypt from last March and books I’ve taken there and that were perfect if you need inspiration).

To all who’ve been following me all this time, thank you and see you there,

Chloé